ELLCIE HEALTHY - LES LUNETTES QUI PRENNENT SOIN DE VOUS

• La naissance de l’Intelligence Artificielle

L’Intelligence Artificielle n’est pas une invention moderne, en effet elle trouve ses origines dès la fin des années 50. Des neurologues et mathématiciens se sont grandement intéressés au potentiel des machines et des futurs ordinateurs. le Test de Turing est inventé En 1950 à travers l’ouvrage « computing Machiney and intelligence ». Ce test permet de déterminer si une machine est dotée d’intelligence ou non, et de déduire à quel point une machine peut imiter les réponses d’un humain. Une confrontation verbale s’effectue alors entre un interlocuteur qui communique à l’aveugle avec une machine et un humain. Si l’individu ne parvient pas à déterminer s’il communique avec l’Homme ou la machine au bout de 5 minutes alors le test est réussi. Toutefois, l’expression Intelligence Artificielle apparaît six ans plus tard lors d’une conférence aux Etats-Unis tenue aux Darmouth-College Elle est définit comme l’utilisation d’algorithmes créatifs qui permettent d’établir des décisions et de comprendre des langages spécifiques, et à terme d’imiter, voire de surpasser l’intelligence humaine. L’IA ne connait ensuite que peu d’avancées majeurs durant toute la fin du XXème siècle. C’est ce qu’on appelle les hivers de l’IA notamment à cause du peu de crédit alloué à cette technologie et du manque de données que l’on apportait aux Intelligences à cette époque.

• De la théorie à la pratique

Avec le « boom » d’internet au début des années 2000, les nouvelles technologies entrent sur le devant de la scène. De nombreuses entreprises prennent conscience du potentiel et investissent dans ce nouvel axe stratégique. C’est la démocratisation du Big Data et des métiers de l’ingénierie qui ont provoqués un véritable engouement. En quelques années, les avancées dans ce domaine ont été fulgurantes et ont permis de réaliser des prouesses… De nombreux programmes ont été développés afin de mettre en avant un niveau de fiabilité proche de 100 % :

  • DeepBlue d’IBM en 1996 contre le champion du monde d’échec Gary Kasparov
  • AlphaGo développé par Deepmind filiale de Google a vaincu le premier jouer de go, Ke Jie, en Mars 2016. 
  • Pluribus spécialisé dans le poker a fait son gros coup en Juillet 2019. Vainqueur contre 5 joueurs professionnels lors d’une partie multi-joueurs, même cinq cerveaux humains n’ont pas suffi contre cette machine développée par Facebook et des chercheurs de l’université américaine de Carnegie-Mellon

Et nous sommes allés encore plus loin : Conduire des voitures autonomes, créer de la musique, automatiser des tâches dans les industries, aider à la prise de décision sont autant de tâches possibles pour L’IA. Mais quel futur lui est destiné dans les années à venir ? 

• La place de l’Intelligence Artificielle dans le monde de demain

La sophistication de nos appareils connectés, le développement d’algorithmes toujours plus efficaces facilitent le potentiel de ces intelligences. Voici plusieurs secteurs qui vont être transformés par ce mécanisme dans les années à venir : 

Transport

Véritable économie dans nos sociétés actuelles, l’optimisation des flux logistiques, l’anticipation, amélioration du parcours client. L’IA pourra faire tout cela et améliorer la gestion de ces transports pour proposer une meilleure fluidité et limiter des coûts existants. La SNCF teste actuellement un projet de train autonome qui devrait être opérationnel d’ici 2023 et qui fonctionnerait en grande partie avec l’intelligence artificielle, affaire à suivre…

Santé 

Comme nous l’avions évoqué dans notre article précédent l’IA tiens une nouvelle place très importante dans la médecine d’aujourd’hui. 

Et l’exemple est tout trouvé : Ellcie Healthy au moyen d’une branche de l’IA appelé Machine Learning a fait d’un objet du quotidien, un objet connecté dont l’ambition est de prendre soin de tout un chacun. Cette technologie permet à nos lunettes de s’adapter à chaque utilisateur

Ce type d’IA permet de déceler également des maladies qui sont peu visibles à l’œil nu. Des nanotechnologies aux nano médecine les soins procurés sont de plus en plus précis et de plus en plus efficient. 

Agriculture

L’IA au service de l’agriculture, c’est ce qu’on appelle la Agtech. Des modèles prédictifs de rendements alimentaires sont actuellement en phase de test. Rien que dans ce secteur, les investissements relatifs à l’IA seront conséquents ce marché devrait passer de 520 millions de dollars à 2,5 milliards de dollars d’ici 2025 selon le site Usbek & Rica. Une croissance à deux chiffres non négligeables et qui montre une évolution positive. 

Défense 

C’est un des secteurs pionniers de l’utilisation de l’IA et de nos jours il subit d’importantes transformations. Robots de soutiens intelligents, drones autonomes, détection de mouvement, de suivi, d’identification. Des possibilités multiples qui permettent de faciliter les opérations actuelles. Et ici aussi Ellcie healthy est fière d’y apporter sa contribution à travers le projet de développement des interfaces homme-machine de l’avion de chasse du futur (programme M.M.T) déployé par la Direction Générale de l’Armement. 

Education 

L’application Lalilo qui est un assistant pédagogique virtuel. un système d’apprentissage basé sur une personnalisation des cursus pour chaque élève. Cela n’a pas pour autant l’objectif de remplacer les enseignants mais de libérer leurs temps afin qu’ils soient plus disponibles pour les élèves et ce afin de limiter le décrochage scolaire, les inégalités, les discriminations au sein des structures.

Evolution du marché Européen pour l’investissement en IA. 

Les investissements dans l’IA n’en sont qu’à leur début. Avec un marché actuel évalué dans le monde à environ 18 milliards de dollars il devrait atteindre au total plus de 89 milliards de dollars d’ici 2025 selon Statista. Cela démontre l’intérêt des pays pour cette technologie rien que la France s’engage d’ici la fin de l’année 2022 à allouer plus de 1,5 milliard d’euro pour cette technologie. L’IA n’a donc pas terminé de nous surprendre et c’est avec certitude que demain nos sociétés évoluent dans ce sens dans la quasi-totalité des secteurs. 

Néanmoins, cet engouement fait naître certaines questions. La société ne devient-elle pas intrinsèquement dépendante des IA ? Faut-il contrôler son développement ou bien exploiter au maximum ses capacités ? Peut-on réellement avoir une confiance sans failles ? Et vous, quel est votre avis ?


Sources

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier