Qu'est ce que la somnolence ?

Le sommeil est communément constitué de quatre phases : l’endormissement, le sommeil léger, le sommeil profond et le sommeil paradoxal. La phase d’endormissement établit la frontière entre le sommeil et la veille. C’est dans cette phase que l’Homme fait face à la somnolence. 

La somnolence est un état physique qui se caractérise par différents symptômes : 

  • Réduction de vigilance qui s’accompagne d’une baisse du tonus musculaire 
  • Alourdissement des paupières
  • Envie de se frotter les yeux et de changer de position assez fréquemment. 

Elle entraîne dans la plupart des cas l’endormissement de l’individu dans la demi-heure qui suit.  

Bien souvent sur la route, la somnolence et l’endormissement ne sont pas vu comme un risque pour les conducteurs. Des moyens tels qu’un café, la musique plus forte, ouvrir la fenêtre et bien d’autres sont envisagés pour limiter cet endormissement au volant afin d’éviter la fameuse pause pour le conducteur. Malheureusement voici quelques chiffres qui démontrent en quoi ce risque est bien réel notamment sur autoroute ou la monotonie du trajet entraîne souvent ce risque. C’est un chiffre qui est parfois peu connu mais selon l’enquête publiée en 2018 par Optic 2000, 1/3 des accidents sur autoroutes proviennent de l’endormissement au volant. Ce qui est dangereux pour le conducteur et les autres usagers ce sont les micro-sommeils qui sont susceptibles d’arriver.  La somnolence peut générer des micro-sommeils de 1 à 4 secondes. Au volant, ces quelques secondes peuvent être fatales. 4 secondes à 130 km/h, c’est plus de 140 m parcourus.

La somnolence au volant entraîne également une diminution du champ visuel, une réaction plus lente pour prendre une décision et une altération de la mémoire. Autant de facteurs qui sont susceptibles de causer de graves dommages sur la route. Il est donc primordial de suivre ce que nous dit notre corps et d’éviter à tout prix cette lutte envers nous-mêmes alors il ne vous reste plus qu’à suivre les règles de bonne conduite.  😉

Les règles de bonne conduites

Pour éviter les moments de fatigue au volant et assurer votre sécurité, nous vous proposons de (re)découvrir 7 bonnes pratiques avant de prendre la route :

  1. Mangez léger en évitant les excès de glucides (pain, riz, fruits…) tout comme les repas riches en graisse.
  2. Dormez au minimum 7h par nuit.
  3. Evitez les heures à risque entre 2h et 5h du matin, et l’après-midi entre 13 h et 15h.
  4. Bannissez certains médicaments affectant la vigilance (somnifères, anxiolytiques, antitussifs, antidépresseurs ou antiépileptiques), ils sont signalés par un pictogramme triangle de niveau 2 ou 3.
  5. Roulez au frais, 23°C maximum pour garder de bons réflexes ! Sinon ajustez la climatisation ou rouler les fenêtres ouvertes.
  6. Ecoutez une musique rythmée ou une émission de radio qui vous intéresse pour éviter la monotonie.
  7. Faites des pauses régulières.

Un certain nombre d’innovations ont également été mises en place pour prévenir le conducteur de son manque de vigilance tels que,  les options d’aide à la conduite comme la fonction Attention Assist : Pause ! qui se déclenche après deux heures de route sans halte ou bien l’installation de capteurs au volant ou aux pédales ou encore la mise en place de caméra infrarouge sans parler du siège Faurecia Active Wellness d’Audi capteurs capables d’analyser le rythme cardiaque et la respiration du conducteur.

Notons cependant que ces dispositifs ne sont à ce jour pas disponibles au grand public de par leur prix. Ce sont en effet souvent des marques ou des options hautes gammes dont les prix ne permettent pas l’accès à tout un chacun.C’est pour cette raison qu’Ellcie Healthy développe depuis 3 ans des lunettes connectées. Grâce à des capteurs intégrés dans la face de la monture cette paire de lunettes est capable de détecter les prémices d’un endormissement au volant.

Légères, confortables et abordables nos montures connectées permettent aux conducteurs de sécuriser leur trajet. Malgré tous ces objets connectés et innovants, le remède le plus efficace contre la somnolence au volant reste le repos, alors n’oubliez pas de faire une pause toutes les deux heures !